Galerie de portraits dans le hall du musée Les Mineurs Wendel. © Musée Le Mineurs Wendel

Le Musée Les Mineurs Wendel

Histoire du batiment


Le bâtiment des mineurs en 1955. © D. R.

Le Musée Les Mineurs Wendel est situé dans le « bâtiment des mineurs », d’une superficie de près de 1 800 m2. C’était le lieu de passage incontournable des mineurs durant leur journée de travail.

Il regroupe pendant la période de fonctionnement du siège Wendel, de 1865 à 1986, les infrastructures indispensables au personnel et au bon fonctionnement de l’exploitation : le hall des mineurs, les bureaux, les bains douches et les salles des pendus (vestiaires), le télévigile, la lampisterie et les locaux syndicaux.

La partie la plus ancienne du bâtiment date de 1866. L’édifice fut agrandi et modernisé jusqu’en 1977. Il n'est plus utilisé depuis 1986, date de la fin de l'activité du siège Wendel. Les espaces d'exposition du Musée y sont installés depuis juillet 2012.

Le visiteur pourra découvrir l’histoire et la fonction originelle des salles, grâce à des bornes sonores et des panneaux explicatifs trilingues (français, allemand, anglais) placés dans les espaces d’exposition.


Les espaces d'exposition

Outils de jardinage. © Musée Les Mineurs Wendel

Dès le hall du mineur, le visiteur fait un bond de 300 millions d'années en arrière, à la découverte de la formation du charbon. Ensuite, dans le couloir menant aux salles des pendus, il parcourt les 170 années d'exploitation du charbon en Lorraine, depuis sa découverte dans les années 1830, jusqu'à l'arrêt de la dernière mine de charbon en 2004.

Le quotidien du mineur, rythmé par les postes de travail, est présenté dans le vestiaire des porions. Le visiteur y découvre ses loisirs, ses moments de repos, comment il se lavait et se nourrissait, au travers d'objets du quotidien et d'appareils ménagers qui ont progressivement amélioré le confort de son logement.

L'environnement social dont a bénéficié le mineur (santé, formation, loisirs, logement …) est évoqué dans les douches … sans oublier sainte Barbe, patronne des mineurs fêtée par tous les mineurs le 4 décembre.

Enfin, dans une salle des pendus monumentale, le travail des mineurs est représenté par 11 métiers du fond et du jour jugés représentatifs, parmi les quelques 700 métiers qui constituent une longue chaîne menant à l'extraction de la houille.

Les rencontres-témoignages

L’un des guides du Musée. © Musée Les Mineurs Wendel

Les rencontres témoignages avec un ancien mineur immergent le visiteur dans la vie quotidienne et le travail des mineurs au travers d’un récit authentique, et d’anecdotes. Elles permettent, par exemple, de prolonger, la visite de La Mine Wendel, par une approche plus personnelle du vécu des mineurs.

Le mineur évoquera notamment ses premiers jours à la mine puis sa carrière dans cet univers particulier et dangereux. Il évoquera aussi sa vie quotidienne et l’environnement social mis en place par la mine pour les mineurs et leur famille (logement, formation, santé, loisirs …).

Les activités pédagogiques